À propos

Ce livre donne à sentir le poids du drame libanais, non dans sa réalité documentaire, mais dans sa dimension vécue. Etienne Krähenbühl, en visite au Liban en 2000, prend la mesure de ce qu'a été la guerre. Le pays, champ de blessures ouvertes, le fascine, l'attire, l'atterre. Dans la petite ville d'Aley, il marche sur un tapis d'obus. Hypnotisé, il lève un éclat dans la lumière du soleil qui filtre à travers les branches du seul cèdre qui demeure en ces lieux. Il décide d'en figer l'élan. Il fixera ces fragments meurtriers sur de longues tiges souples. Il dressera les éclats devenus fleurs ou épis, il les élèvera en un champ de mille fleurs du mal, suspendues dans la mémoire des vents. Les textes tissent une réflexion tour à tour poétique, narrative et analytique autour de l'oeuvre, des résonances qu'elle appelle, de l'histoire qui remonte à la surface de la mémoire. Une terre, une mémoire, une infinité de possibilités fracassées : il s'agit de dire, d'exprimer et de témoigner.


Rayons : Arts et spectacles > Sculpture / Arts plastiques > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Etienne Krähenbühl, David Collin

  • Éditeur

    Infolio

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    21/08/2008

  • EAN

    9782884740999

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    72 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    16.2 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    280 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

David Collin

David Collin, né en France en 1968, vit en Suisse, à Fribourg. Train fantôme est son premier roman.

empty