Le protestantisme et le cinéma ; les enjeux d'une rencontre tardive et stimulante

À propos

La littérature, la musique ou les beaux-arts entretiennent des liens étroits avec la culture protestante. En revanche, le cinéma reste beaucoup plus autonome par rapport à une telle influence. Dans cet essai, Bernard Reymond revient sur cette indifférence en expliquant que l'essor de l'art cinématographique s'est fait sur des impulsions populaires que les théologiens contemporains de sa naissance peinaient à mesurer. L'auteur propose dès lors une lecture protestante du cinéma, tirant des parallèles avec la construction d'une prédication et le montage d'un film, ou entre l'icône immobile du Dieu chrétien et celles en mouvement des grandes figures de l'art cinématographique. Sans éluder la question importante des représentations de Dieu et de Jésus à l'écran, il évoque également quelques films dont le propos réussit à exprimer les questionnements majeurs de la foi protestante.


Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme


  • Auteur(s)

    Bernard Reymond

  • Éditeur

    Labor Et Fides

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    09/04/2010

  • EAN

    9782830913828

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    123 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    12.6 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    124 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bernard Reymond

Né le 12 février 1947 dans l'ancien village noyé en 1952 par la construction du barrage de Tignes, Bernard Reymond a vécu la disparition puis la renaissance de son village.Impliqué très jeune dans la gestion et le développement de la grande internationale station de ski que Tignes est devenue, il en a connu tous les épisodes. Élu maire-adjoint en 1977 et 1983 puis maire en 1995, c'est en témoin privilégié et partisan qu'il raconte l'histoire particulière de la renaissance de son village de montagne.

empty