elles sont 300 000 chaque année

elles sont 300 000 chaque année" ; "accéder à la maternité volontaire

À propos

Dans les années 1970, l'avortement est un acte lourd de conséquences, condamné par la loi française et pratiqué clandestinement.
Lorsqu'elle présente son projet de loi en 1974, Simone Veil fait face à une majorité de députés opposés à l'avortement. Malgré des débats houleux, parfois d'une grande violence, son discours finit par remporter l'adhésion. La loi sur l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) poursuit ainsi l'entreprise d'émancipation sociale de la femme. Quelques années plus tôt, en 1967, Lucien Neuwirth avait fait voter une loi sur la maternité volontaire autorisant la contraception.

Rayons : Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation > Encyclopédies > Encyclopédies / Dictionnaires thématiques

  • EAN

    9782757814963

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    59 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Simone Veil

Simone Veil est née à Nice en 1927. A 16 ans et demi, elle est arrêtée par la Gestapo. Elle survit à la déportation. Magistrate, puis ministre de la Santé, son projet de loi sur l'IVG est adopté le 29 novembre 1975. De 1979 à 1982, elle est la première présidente du Parlement européen. Élue à l'Académie française le 20 novembre 2008, elle publie la même année son autobiographie,

empty