À propos

L'espace urbain s'appréhende par fragments, se devine au fil des silhouettes qu'on y croise. Brumes, grains explosés, lumières parfois saturées, nuances de gris, couleurs monochromes jouant avec des bleus froids ou des orangés chauds, chez Bogren l'expérience visuelle se fait sensible. Où sommes-nous ? Dans une cité peuplée de présences solitaires, immergées dans une ville aux façades qui ressemblent à des murailles : il s'agit de voir au-delà des apparences, de passer de l'autre côté du miroir, perdre pied pour mieux voir. Chaque image est une vision, saisie alors qu'elle semble se dissoudre sous nos yeux : on distingue des passages, des architectures, les couloirs d'une station de métro, au loin une île hérissée de buildings. L'errance est aussi faite de rencontres, de personnages saisis sur le vif, telles des apparitions, les yeux clos parfois, enfermés dans leur monde intérieur, souvent pris en close-up. Saisir l'intimité, dire le fragile, donner à voir l'impermanence des choses : l'univers visuel de Martin Bogren révèle l'illusion du monde. Ses images captent sur leur surface un réel qui se dérobe mais que l'art du photographe a su saisir in extremis, à la dérobée. La vie est un songe et toute réalité n'est qu'illusion, pour reprendre Pedro Calderon, et plonger dans l'irréalité demeure un plaisir.


Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie


  • Auteur(s)

    Martin Bogren

  • Éditeur

    XAVIER BARRAL

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    10/11/2022

  • Collection

    Beaux Livres

  • EAN

    9782365113489

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    26.3 cm

  • Largeur

    19.8 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    566 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Martin Bogren

Né en 1967, Martin Bogren est un photographe Suédois vivant entre Malmö en Suède et Berlin. Au début des années 1990, il développe une approche photographique singulière en photographiant de nombreux artistes et groupes de musique. Dans son premier livre The Cadrigans: Been it (Tiden, 1997) Martin Bogren accompagne le groupe du même nom. D'autres ouvrages développant sa poétique de l'image suivront : Ocean (Fin Larsen, 2008) périple à travers le Rajasthan en Inde, Tractor Boys (Dewi Lewis, 2013) ou il suivra un groupe d'adolescents dans la campagne suédoise, ou plus récemment Passenger (Lamaindonne, 2021). Ses travaux sont régulièrement présentés en France et en Europe.
Metropolonia est son premier livre publié avec l'atelier EXB.

empty