Anglais Nous allons tous très bien, merci

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par LAURENT PHILIBERT-CAILLAT

À propos

Ils sont cinq, traumatisés, victimes de maniaques, poursuivis par leurs peurs, leurs démons, prisonniers d'un choc post-traumatique, et rassemblés par le Dr Jan Sayer pour une thérapie de groupe. Médecin psychiatre, elle est là pour les aider, les amener à se libérer des événements qui ont irrémédiablement marqué leur vie du sceau de l'horreur.

Mais quelque chose de plus profond les lie tous. Une menace que certains d'entre eux sentent, d'autres voient, dont ils portent la marque dans leur chair, leurs os...

Ces êtres brisés vont devoir trouver la force de s'ouvrir les uns aux autres et de s'allier pour stopper le cauchemar qui s'apprête à prendre forme et envahir le monde.



Véritable page-turner ne reculant devant aucune barrière du genre, Nous allons tous très bien, merci dissèque l'horreur et ses personnages au scalpel. Concis et prenant, le roman de Daryl Gregory n'en oublie pas d'être intelligent et sacrément surprenant par moments. Une sucrerie à l'arrière-goût cendreux qui laisse des marques.
Nicolas Winter - Just a word


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantastique / Terreur


  • Auteur(s)

    Daryl Gregory

  • Traducteur

    LAURENT PHILIBERT-CAILLAT

  • Éditeur

    POCKET

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    14/09/2017

  • Collection

    Fantastique Pocket

  • EAN

    9782266277594

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    190 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    113 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Daryl Gregory

  • Naissance : 1-1-1966
  • Age : 58 ans
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais

Daryl Gregory, né en 1965 dans l'Illinois, est diplômé d'anglais et de théâtre.
Scénariste de comics reconnu, il fait ses débuts en littérature dans la revue Fantasy
& Science Fiction en 1990. Son premier roman, Pandemonium, paraît en
2008 : il sera finaliste aux prix World Fantasy, Mythopoeic et Shirley Jackson,
avant de remporter le prestigieux prix Crawford. The Deyil's A!phabet paraît
l'année suivante, et sera finaliste au prix Philip K. Dick. L'Education de Stony
Ma~all, son troisième roman, est le premier de ses livres traduit en français. Ses
nouvelles, qu'on a pu lire par chez nous dans les revues Fiction, Angle Mort ou
Bifrost (n? 4), on été réunies en anglais dans le recueil Un possible and Other
Stories. Quant à Afterparty, son quatrième roman, il vient tout juste de paraître
aux Etats-Unis (avril 2014).

empty