Anglais Oeuvres complètes : tragicomédies Tome 2 ; poésies (édition bilingue français/anglais)

À propos

Plus que jamais, dans ses dernières pièces, se manifestent la diversité et la profondeur deShakespeare. Périclès (1607), Le Conte d'hiver (1609) et La Tempête (1611), trois drames romanesques écrits vers la fin de sa carrière, comptent parmi ses plus belles oeuvres : la vérité des personnages se mariant harmonieusement à l'invraisemblance des événements.
Reliées par des thèmes récurrents, ces pièces le sont aussi par leur cadre : la Méditerranée, ses îles et ses rivages.Toutefois, le temps et l'action s'étirent au gré des voyages, des souvenirs et des songes. Ballottés par le destin autant que par les vagues, les personnages au passé parfois lourdement chargé finissent par se retrouver, malgré des péripéties souvent inquiétantes, car nous sommes dans l'univers apaisé de la tragicomédie.
Mais Shakespeare n'est pas seulement l'auteur de trente-huit pièces de théâtre parmi les plus souvent jouées dans le monde entier, il nous a également laissé des Sonnets et une série d'autres poèmes qui portent au plus haut degré d'incandescence la poésie amoureuse de la Renaissance.
On trouvera pour la première fois enfin les mélodies des chansons émaillant les pièces de Shakespeare.
Robert Kopp.


Rayons : Littérature > Théâtre > Tragi-comédie

Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    William Shakespeare

  • Éditeur

    BOUQUINS

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    23/01/2003

  • EAN

    9782221082362

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    19.9 cm

  • Largeur

    13.2 cm

  • Épaisseur

    3.1 cm

  • Poids

    607 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty