Actes de la recherche en sciences sociales n.240 : les structures du travail

À propos

Ce numéro propose un renouvellement de la sociologie du travail et des professions. Il repose sur deux arguments majeurs : d'une part, il fait sociologiquement peu de sens de séparer l'analyse du travail - en tant que type de pratiques -, de celle des ensembles organisés que sont les professions. D'autre part, les travailleurs et travailleuses étant également des agent.e.s inscrit.e.s au sein du macrocosme social, leurs positions et pratiques doivent être replacées dans des rapports sociaux qui dépassent leurs espaces professionnels.
Les articles réunis dans ce numéro montrent que la matrice théorique de Bourdieu permet de repenser des concepts phares comme celui d'autonomie professionnelle, en inscrivant la réflexion dans celle, plus large, de la différenciation sociale, tout en étant attentif aux trajectoires sociales comme professionnelles des individus.
Ce retour à une sociologie générale permet ainsi de mettre en lumière ce qui se joue au sein des espaces professionnels comme ce qui, alentour, participe à en déterminer la structuration, les enjeux, et les divisions. La puissance heuristique d'une telle approche tient au fait qu'elle permet de rendre compte de la relation entre les structures mentales des travailleurs et travailleuses - leurs dispositions professionnelles -, et la structuration de leurs espaces professionnels.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782021487701

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    29.7 cm

  • Largeur

    21.1 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    304 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Revue

Infos supplémentaires : Broché  

empty