Langue française

  • Enlevé à la douceur de la maison du juge Miller, Buck est confronté aux réalités du Grand Nord où il connaît la rude condition d'un chien de traîneau.

    Pour Buck, la vie devient une lutte incessante. En butte à la cruauté des hommes et à la rivalité de ses congénères, il subira un apprentissage implacable, effectuera des courses harassantes, livrera de terribles combats de chiens. Mais dans un environnement que dominent la violence et la férocité, il vivra aussi un compagnonnage quasi mystique avec un nouveau maître. Ce n'est qu'à la mort de celui-ci, tué par les Indiens, qu'il cédera définitivement à l'appel de l'instinct et rejoindra ses "frères saurages", les loups.

    En écrivant L'Appel de la forêt, Jack London a voulu que le courage et l'amour d'un chien conduisent à la compréhension des hommes. Mais, à travers le symbole d'une vie animale, il exalte aussi, face à la société impitoyable d'une Amérique du début du siècle, une volonté indomptable qui trouve son écho en chacun dans le besoin de liberté et le courage de l'aventure.

  • À l'épreuve du Grand Nord, un jeune chien-loup apprend à survivre dans ce paysage glacé et sauvage.
    Il sera recueilli par des Indiens qui lui donneront son nom : Croc-Blanc. Il découvre auprès de ces hommes la chaleur et la quiétude? mais aussi le goût du sang.
    Racheté par un homme blanc sans foi ni loi, il deviendra chien de combat et découvrira un sentiment inconnu de lui jusqu'alors : la haine. Après bien des épreuves, il sera de nouveau recueilli par un homme qui le sauvera de son enfer.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Martin Eden

    Jack London

    Martin eden, le chef-d'oeuvre de jack london passe pour son autobiographie romancée.
    Il s'en est défendu, disant que martin n'était pas socialiste mais individualiste et que son histoire avait été écrite en protestation contre la philosophie de nietzsche. il y a plus d'une ressemblance entre l'auteur et le héros : ouvrier devenu romancier célèbre, invité dans les salons, amoureux d'une riche jeune fille qui ne le comprend pas, ex-prolétaire ne se reconnaissant pas dans le prolétariat et qui n'aura jamais sa place chez les bourgeois.
    Ressemblance poursuivie jusque dans leur échec et dans leur fin prématurée. imitant martin eden, jack london s'est suicidé en 1916.

  • Un homme décide de voyager seul dans les espaces gelés du Klondike, alors que la sagesse aurait dû l'en dissuader. Confiant et sûr de lui, il défie les lois de la nature et marche aveuglément vers la catastrophe. Son seul espoir : réussir à allumer un feu dans cet environnement hostile.

    Ce récit d'aventures, à l'écriture concise et nerveuse, interroge : l'inconscience de l'homme, sa volonté de forcer la nature sauvage ne le conduisent-elles pas à une irrémédiable perte ? Les deux versions de la nouvelle de Jack London - ici réunies selon les préconisations des nouveaux programmes - permettent au lecteur de réfléchir à l'arrogance de l'espèce humaine qui pense pouvoir maîtriser les forces de la nature.

    Thème du programme : L'homme est-il maître de la nature ? (5e).

  • Au début du XXième siècle aux Etats-Unis, Darell Standing est interné dans un pénitencier et subit en prison, parce qu'il est rebelle de nature, une torture épouvantable qu'aucune loi ne semble interdire.
    On l'isole dans un cachot dans lequel on l'enserre jusqu'à l'étouffement dans une camisole. Chaque jour un peu plus à chaque fois qu'il dit « non ».
    Darell résiste à cette volonté d'anéantir sa personne par l'avilissement monstrueux infligé à son corps en s'en évadant, s'en dissociant, et parvient à vivre en être libre en se projetant mentalement dans différents personnages en butte à des situations extrêmes.
    L'exemple le plus touchant est cet enfant agenouillé derrière un cercle de caravanes attaquées par des Indiens lors de la conquête du Far West.
    Toutes ses autres constructions mentales sont également riches de sens.
    Un roman inoubliable !

  • Un vieillard déambule dans la baie de San Francisco en compagnie de ses petits-enfants. Vêtus de peaux de bêtes, ils chassent pour se nourrir, se réchauffent autour du feu et se protègent des ours ou des loups grâce à l'arc et à la fronde. Nous sommes en 2073. Il y a soixante ans, une terrifiante maladie, la Peste Écarlate, a ravagé l'humanité. Les rares survivants, retournés à l'état de nature, se sont réunis en tribus sans passé ni culture. Le grand-père, ancien professeur, se souvient du monde d'avant l'épidémie : mais comment le raconter à Edwin, Hou-Hou et Bec-de-Lièvre, ces petits sauvages qui ne savent ni lire ni compter?

  • Un grand roman d'aventures, qui nous fait vivre, aux côtés du chien Buck, la quête des chercheurs d'or dans le Grand Nord canadien.
    Egalement un véritable roman d'apprentissage : celui d'un animal redécouvrant ses origines oubliées.

  • Le loup des mers

    Jack London

    La raison du plus fort : telle est la devise de loup larsen, capitaine de la goélette phoquière " le fantôme ".
    Violent, brutal, ne vivant que pour vaincre et dompter les autres, loup terrorise son équipage. recueilli à la suite d'un naufrage, humphrey van weyden, un homme de lettres, va être contraint de vivre dans l'enfer de la goélette du diabolique loup larsen, le loup des mers...

  • Le fils du loup

    Jack London

    • Libretto
    • 11 Novembre 2016

    Ecrit en 1900 et inspiré par la ruée vers l'or du Klondike on Jack London manqua de laisser sa peau. Le Fils du Loup est le premier livre du grand écrivain américain qui lui valut le surnom de "Kipling du Froid". Ce recueil de nouvelles, inspirées par la violente poésie des grands espaces du Nord, est une introduction idéale à l'imaginaire d'un auteur qui toujours proclama que la civilisation moderne périrait d'avoir oublié la grandeur de ses origines "sauvages".

  • L'Amour de la Vie

    Jack London

    • Folio
    • 22 Septembre 1995
  • Buck, chien robuste et superbe, vit paisiblement aux côtés de son maître, le juge Miller, en Californie. Kidnappé pour être vendu comme chien de traineau à un trafiquant, Buck se retrouve plongé du jour au lendemain dans l'univers impitoyable du Grand Nord canadien. Il devra alors surmonter de nombreux obstacles et s'adapter à sa nouvelle condition en renouant avec ses instincts primitifs... Un récit d'aventures poignant et incontournable ! Les points forts de l'édition « Déclic » : LIRE Le texte enrichi de nombreuses images dans une mise en page vivante et aérée. COMPRENDRE Des questionnaires et des activités ludiques pour s'approprier le texte. RETENIR Un dossier complet et accessible pour retenir l'essentiel. PROLONGER Un groupement de textes et des conseils pour compléter la lecture. + ACCOMPAGNER De nombreux compléments numériques pour aider les élèves dans la lecture (le texte lu par un comédien, des extraits vidéo à visionner sur Internet, des versions epub de l'ouvrage et du texte accessible aux élèves DYS disponibles dans les librairies numériques).

  • « Le Grand Nord est le Grand Nord, et l'âme des hommes y est soumise à d'étranges règles, que ceux qui n'ont jamais voyagé en pays lointain ne sauraient comprendre. » Dans les plaines glacées du Grand Nord, aventuriers intrépides et chercheurs d'or mènent une rude existence. Une figure se distingue, celle de Malemute Kid, trappeur endurci par la pratique de ces terres gelées, qui devra résister à la faim, au silence et au froid. Au fil de ses aventures, on découvre que dans ces immenses espaces où la nature sauvage domine, les hommes n'ont d'autre choix pour survivre que de compter sur leurs chiens de traîneaux et la compagnie de leurs semblables.
    Ces trois nouvelles, « Le Silence blanc », « En pays lointain » et « Une odyssée du Grand Nord » réunissent tous les ingrédients qui ont fait le succès de l'auteur de L'Appel de la forêt.

  • Pourquoi une jeune femme et un adolescent entraînent-ils le sage indien Sitka Charley dans une course folle et meurtrière sur la piste des soleils ?
    Quels sommets peut atteindre le sang-froid d'une Anglaise lorsque l'un de ses compagnons massacre ses associés pour s'approprier leur or ?
    Qui est cet homme venu du Klondike ? Est-il le vrai maître de Wolf, le chien loup, que Madge et Irvine ont eu tant de mal à apprivoiser ?
    Dans les plaines glacées d'Alaska, sur les traces des chercheurs d'or, l'auteur de L'appel de la forêt nous fait pénétrer dans un univers d'hommes rudes et solitaires.

  • « Peut-être à cause de la vie pratique que j'ai menée, je bénis l'utilitarisme et j'en suis arrivé à penser que l'utilité et la beauté doivent se confondre, et qu'il n'existe pas d'objet usuel qui n'ait pas besoin d'être beau. » En 1906, sous le prétexte de construire sa maison idéale, Jack London dénonce violemment le paraître et le factice, qu'il juge souvent inutiles et peu fiables.
    C'est également le moyen pour lui de concevoir une demeure qui, par son organisation, respectera les classes sociales, l'économie, la nature... - en un mot, l'être humain. Car la politique n'est jamais loin chez l'écrivain que l'on a trop souvent cantonné à ses romans pour enfants. Et la maison est un thème récurrent dans son oeuvre : pour preuve, un an auparavant en 1905, il avait déjà utilisé, pour décrire la société, la métaphore de l'édifice dans Ce que la vie signifie pour moi (Les Éditions du Sonneur, 2006).

  • "Pour le présent récit, nous avons choisi cinq récits qui seront autant de preuves de sa puissance de création et de la variété d'inspiration de ses oeuvres. C'est seulement vers la fin de La Maison de Mapuhi que le lecteur comprend qui est le véritable protagoniste. La Loi de la vie nous révèle un destin atroce, accepté de tous avec naturel, voire avec innocence. La Face perdue est le récit du salut d'un homme face à la torture, assuré par le moyen d'un terrible artifice. Les Morts concentriques décrit le mécanisme impitoyable d'une société d'anarchistes. L'Ombre et la chair renouvelle et enrichit un ancien thème littéraire : la possibilité d'être invisible." Jorge Luis Borges

  • The law of life, la loi de la vie ; love of life, la rage de vivre.
    To build a fire, construire un feu. la série bilingue propose : une traduction fidèle et intégrale, accompagnée de nombreuses notes ; une méthode originale de perfectionnement par un contact direct avec les oeuvres d'auteurs étrangers.

  • 93 textes, glanés par Francis Lacassin dans les correspondances de Jack London ou dans de petites revues enfouies dans des bibliothèques américaines, composent Profession : écrivain. Ils révèlent (après le chercheur d'or, le vagabond du rail ou des mers, le militant socialiste, le prophète du retour à la vie rurale) un nouvel aspect de la personnalité de Jack London : le « travailleur de la plume ». C'est une véritable plongée dans les coulisses de l'oeuvre de London, grâce aux commentaires que lui inspirent ses écrits et les auteurs qui l'ont influencé : Kipling, Stevenson, Conrad, Spencer. Les textes dans lesquels il livre sa conception de l'écriture et du métier, sa tactique d'approche des rédacteurs en chef et éditeurs font de l'écrivain un véritable personnage. de roman. Par sa sincérité, son amour du monde, son obstination à triompher de l'impossible, l'écrivain vu par London ressemble comme un frère. à un héros de Jack London.

empty