• La Conscience est un des éléments fondamentaux de l'être humain.
    Trop partiellement utilisée, il devient indispensable de travailler à son développement. C'est l'objet d'un Ordre initiatique et traditionnel tel que la Franc-Maçonnerie, par l'intermédiaire de Rites et de Rituels, d'offrir un cursus progressif à cet effet.
    Lorsque, de surcroît, certains prix Nobel de physique quantique abondent dans cette nouvelle Quête exponentielle du Graal, tous les espoirs sont permis à l'étudiant de la Vie pour explorer son Être intérieur et le conduire vers des « espaces » insoupçonnés.

  • La recherche de la Connaissance de soi est une aventure très ancienne. Depuis la nuit des temps, elle a préoccupé les hommes.
    Ce livre ne se veut pas un essai littéraire mais davantage une sorte de mode d'emploi, de vade-mecum permettant à chacun d'appréhender cette quête et de se mettre en chemin. Il saura ce qu'il doit chercher, où chercher et comment chercher. La promesse millénaire est de connaître, à force de persévérance, l'Univers et les Dieux. Le Rite Écossais Ancien et Accepté, proposé parmi d'autres, par la Franc-maçonnerie, Ordre Initiatique et Traditionnel, se définit ici comme un moyen d'aller à la rencontre de son Être véritable. Il se laissera guider par lui en disant, à l'inverse de Descartes : Je Suis donc je ne pense pas.

  • Le Château du Graal est une source d'investigation qui remonte loin dans le temps. Mythe ou réalité ? Là n'est pas le problème de ce livre. En revanche, la seule certitude est que le chemin d'accès ne se faisant ni par air, ni par mer, ni par terre, il ne peut être qu'à l intérieur de soi. De ce fait, il emprunte l'appellation de Voie Royale, subtil mélange de détachement, de purification et de transmutation alchimique de son être propre, Voie Initiatique par excellence. Les différents récits de la Légende Arthurienne nous en ont révélé les méandres et les détours. Grâce aux récentes découvertes de la Physique contemporaine et de la Mécanique Quantique en particulier, il semblerait que cette Voie Royale soit en parallèle avec les recherches scientifiques actuelles sur la Conscience. Cette Voie Royale, ou Quête du Graal, a, dans le monde d'aujourd hui, un support efficace au travers d'une méthode progressive appelée Franc-maçonnerie, Ordre Initiatique et Traditionnel et, en son sein, le Rite Écossais Ancien et Accepté. A cette Quête viendra se greffer un élément plus ou moins occulté, l'Arche d'Alliance, à laquelle pourrait être assimilée une autre lecture au sujet d'agapes fraternelles. Si la Quête aboutit, le cherchant, devenu un nouveau Mage, au sens spirituel du mot, évoluera dans ce Monde, Univers complet, comme un humble postulant plongé dans la Lumière...

  • G comme gnose

    Henri Gallois

    • Dervy
    • 27 Janvier 2016

    Le « G » est l'un des symboles majeurs du grade de compagnon.
    Ce « G » renvoie à la gnose, cette connaissance, au-delà des seuls savoirs intellectualisés, qui est la sagesse même.
    La gnose a des racines historiques puisqu'elle naît dans l'effervescence du christianisme primitif. Obligée de devenir souterraine à cause de l'émergence du dogme chrétien, elle ne cesse, depuis, de revenir interpeller la réflexion des hommes à travers l'histoire, jusqu'à la franc-maçonnerie.
    À quoi permet-elle d'accéder, sinon à la connaissance du Grand Architecte de l'Univers, ce dieu incompréhensible parce qu'infini donc, indéfinissable donc, indicible qui est l'objet de la recherche des francs-maçons.
    Dans cet ouvrage, Henri Gallois, par ce commentaire éclairé sur la gnose, permet au lecteur d'aborder un pan d'une histoire des idées trop souvent occulté.

  • ""J étais pro-européen comme tout le monde. Parce que c est comme ça. Parce que l on vous répète du berceau à la tombe que l Union européenne est formidable. Parce que, aimant les autres peuples européens, l idée d une union pouvait paraître a priori sympathique, vue rapidement de l extérieur. Parce que l on vous répète que la France serait trop petite seule dans la mondialisation. Parce que l Europe, c est la paix. Parce qu en sortir serait la catastrophe. - - Avec du recul et en creusant le fonctionnement de cette organisation politique, tous les arguments en faveur de l UE sont pavloviens, basés sur des slogans et sur la peur. - - Vous allez le comprendre : lorsque l on analyse l UE en profondeur et que l on décide rationnellement qu il vaut mieux s en libérer, c est un combat des faits face à un dogme. C est d ailleurs tout l objet de ce libre, répondre au dogme, à la religion de l UE, par des faits."" - - Ch.-H. G. - - Préface d Idriss Aberkane"

empty