• Les textiles font partie de notre vie mais nous ne les connaissons pas toujours bien. Or, savoir les choisir et savoir les utiliser est indispensable pour mieux respecter et optimiser les ressources à notre disposition.
    Conçu dans l'optique de l'utilisateur, cet ouvrage explore avec simplicité les différentes données techniques textiles, tout en gardant à l'esprit les difficultés de choix de l'utilisateur face à ses créations.
    La première partie aborde la filière textile : matières premières, filature, tissage, tricotage et ennoblissement, sans oublier l'éducation du toucher (la main du tissu) prépondérante dans tout choix.
    La seconde partie aide l'utilisateur à apprendre le vocabulaire, les propriétés, les qualités et défauts de chaque famille textile : lainages, cotonnades, soieries, mailles, tissus techniques et innovants. Elle comprend également des données sur leur impact écologique, avec un résumé des bonnes pratiques pour mieux respecter l'environnement.
    Des astuces, tests comparatifs et précisions techniques ponctuent le propos pour accompagner le lecteur dans ses découvertes.

  • L'An de Grâce 1305, dans le Midi.
    Le jeune Guillaume de Blanchefort rêve de devenir chevalier du Temple, un fier templier qui dédiera sa vie au Christ. Il chevauche donc jusqu'à la commanderie de Montsaunes où il est attendu par le Commandeur Godefroy, qui doit l'admettre dans l'Ordre.
    Mais Guillaume, après sa rencontre avec la belle Alissende - promise à Évrard de Revel, un jeune noble cynique et cruel - voit ses certitudes mises à mal. L'amour aura-t-il raison de sa foi ? Survivra-t-il aux pièges tendus par Évrard ?

    À travers l'histoire tumultueuse de ce chevalier torturé, Florence Ferrari décrit les balbutiements de l'Ordre qui, à partir de la perte de Saint-Jean d'Acre en 1291, ne cesse de décliner. Dans Le Chevalier du Temple, le lecteur assistera impuissant aux persécutions subies par les templiers : les arrestations dans les commanderies, la torture puis, parfois, le bûcher, comme pour les hérétiques cathares.

  • L'histoire se déroule en Languedoc au XIIIe siècle et s'inspire de la vie du dernier comte de Toulouse, Raymond VII. C'est grâce à lui que son père Raymond VI, au retour d'un exil forcé, reconquiert la capitale toulousaine contre le terrible Simon de Montfort. Dans la foulée, le jeune comte réussit même à reprendre tous les états que son père avait perdus, captés alors par le Royaume de France lors de la Croisade contre les Albigeois.
    Mais le catharisme resserrant son emprise, le pape l'excommunie en représailles. À l'annonce de la nouvelle croisade, une véritable psychose s'empare de la population ; des signes d'allégeance envers le roi de France affluent. C'est sans compter sur Raymond VII qui engage les villes à poursuivre la lutte. Parviendra-t-il à les convaincre de relever les valeurs du paratge méridional : « Honneur, Loyauté et Courage » ?

    « Le catharisme est clairement expliqué et le comte Raymond a le beau rôle. Il incarne magnifiquement l'esprit frondeur du Languedoc. » Le Figaro

  • L'aube de la liberté

    Florence Ferrari

    • Ece-d
    • 20 Octobre 2020

    Armand Marc de Montmorin, ambassadeur, est envoyé en Espagne pour convaincre le roi d´entrer en guerre aux côtés de la France afin de soutenir l´indépendance des Etats-Unis. Ses amis, Benjamin Franklin et Lafayette, francs-maçons, sont à Paris pour obtenir l´appui des loges. Armand, en proie à l´hostilité et aux intrigues du prince des Asturies mais aussi aux dangers que représente l´interdiction de la franc-maçonnerie en Espagne, aura-t-il raison des réticences personnelles de Charles III ? Nul ne doit connaître son appartenance à l´Ordre des Templiers qui subsiste encore à travers une poignée d´hommes bien décidés à défendre un secret tenant aux origines du christianisme. un secret protégé par les puissantes murailles du château de Montmorin, en Auvergne. Mais le pape est prêt à tout pour s´emparer des preuves et les transférer à Rome. A l´occasion des fêtes, toute la famille se retrouve à Montmorin.

  • Vercingétorix devient le chef d'une coalition Gauloise contre César et se pose en « libérateur ». En choisissant de « résister » à l'oppression, il lutte pour l'Indépendance et la Liberté mais aussi pour conserver les valeurs propres à son peuple. Toute une civilisation. En ce sens, Vercingétorix est l'incarnation par excellence du héros celte, prêt à l'impossible et à son propre dépassement. Avec lui, l'homme s'accomplit non pas en dehors de l'Histoire, mais dans une Eternité à sa mesure.

    Des personnages plus « romanesques » l'accompagnent dans son périple : une prophétesse qu'un singulier destin conduira à devenir une initiatrice guerrière, un druide aimé et respecté de tous, détenteur du secret des cycles de la nature et du mouvement des planètes, un cousin qui n'hésitera pas à se sacrifier à son idéal mais auquel Vercingétorix sera forcé de couper la tête afin d'assurer une survie à son âme...

    A tout cela s'ajoute l'amour tumultueux du « grand roi des guerriers » pour une belle romaine...

  • Choisir une matière en fonction du vêtement que l'on veut faire n'est pas une chose facile. Même les professionnels, craignant les mauvaises surprises, sont tentés de s'en tenir à ce qu'ils connaissent, au risque de se fermer à toute innovation. Savoir anticiper ce que peut offrir un tissu nécessite d'une part une bonne connaissance de la façon dont il est fabriqué, d'autre part une analyse pertinente du vêtement que l'on projette de confectionner. C'est dans une optique d'utilisateur que ce guide a été conçu. Il propose des expériences comparatives, astuces et explications techniques destinées à aider les " créatifs ", professionnels ou amateurs, à mieux choisir leurs matières, et à découvrir les possibilités qu'offrent aussi bien les tissus classiques que les textiles innovants.

  • Mezza voce

    Florence Ferrari

    Lors d'émeutes urbaines, un couple est pris en tenaille entre les policiers et les jeunes des banlieues. Un projectile atteint Djamel, l'ami et l'amour de Chloé. Djamel ne pourra plus jamais bouger. Il est tétraplégique. Durant de brefs moments de lucidité, il supplie Chloé de l'aider à mourir. La jeune femme refuse, dans un premier temps, cette solution définitive. Commence alors, pour elle, une lente descente aux enfers. Faute d'argent, elle perd son logement. Elle connaît la précarité, l'exclusion. Une amie propose de l'héberger temporairement dans sa cité de banlieue. Chloé, « la bourgeoise » découvre alors l'Autre monde, là où se concentrent les hautes tours, où l'espoir est banni du paysage. Cette désespérance pousse Chloé à dépasser sa propre souffrance. Elle va s'investir et agir au sein de la cité paria. Et puis, elle va répondre à l'appel de Djamel, en accomplissant l'acte irréversible. Plus tard, quand elle aura payé son dû à la justice, elle trouvera une paix intérieure dans un paysage du bout du monde. Et ce lieu clos et ouvert à la fois à tous vents, révélera sa part d'ombre comme pour mieux régénérer sa propre lumière. Plaidoyer en faveur d'une conduite lucide et courageuse face à la souffrance incurable, Mezza Voce (« la voix basse ») est aussi un hymne à la mixité, au rapprochement des communautés, à l'humanisme. Un livre au rythme heurté, aux mots porteurs de souffrance mais aussi d'espoir. Chloé et Djamel, enfants de notre société métisse, amoureux brisés par le destin, portent en eux une part de nos angoisses et de nos rêves. C'est sans doute pour cela que leur histoire nous émeut autant.

  • La mémoire collective ne retient de Salomon que l'image d'un « Roi Sage ». Il est celui qui a introduit la sagesse dans les Écritures, celui qui inspirera aussi le nouveau testament. Influencé par la fille de pharaon dont il fait son épouse principale, il puise ses proverbes aux sources de la morale et des livres sapientiaux égyptiens, introduisant à la cour des scribes qui composent l'aide technique et administrative. Il est l'Avocat, le « Médiateur » de l'humanité (en prônant une justice pour tous ; le fameux « jugement »), le bâtisseur du Temple qu'il veut « universel ». Il est celui qui veut construire une société ouverte sur la transcendance. Mais Salomon, l'Homme-Dieu n'est aussi qu'un homme. Un homme dépassé par ses propres limites. C'est l'histoire de sa vie qu'il écrit pour un de ses fils. celui qu'il aurait eu avec la reine de Saba, celle qu'il surnomme « la reine ensoleillée ». C'est aussi un roman d'initiation, un livre qui s'habite plus qu'il ne se lit.

  • Le chevalier de Dieu

    Florence Ferrari

    Ce livre relate l'histoire d'une des neuf mille commanderies d'Occident. Elles ont été à l'origine d'une oeuvre civilisatrice importante, défrichant, mettant en valeur et organisant le territoire, modernisant les conditions agricoles, tout en prévoyant de statuts libéraux et démocratiques s'agissant de Droit des Gens. C'est à travers la vie quotidienne du commandeur de Montsaunès, responsable temporel de la « Maison », que l'on découvre celle des templiers où s'alternent prières, maintien de l'ordre, protection des pèlerins. A cela s'ajoutent quelques raids et représailles générés par leur mésentente avec leur concurrente l'abbaye cistercienne de Bonnefond. Nous suivrons le parcours d'un jeune chevalier qui choisit de rentrer dans l'Ordre où l'abnégation, l'humilité et le renoncement sont les maîtres mots. Guillaume traversera beaucoup d'épreuves qui seront autant d'enseignements initiatiques visant à la transformation intérieure. Epris d'honneur, de pureté et d'absolu, il veut se perdre en Dieu mais, chargé d'escorter les pèlerins jusqu'à Compostelle, il s'éprend, malgré lui, d'une jeune femme, Allisende sur laquelle le destin semble s'acharner. Cet amour parviendra-t-il à remettre en cause la pérennité de ses engagements vis à vis du Temple ? Comprendra-t-il que la quête doit être un pèlerinage et non une errance ?

  • La mémoire collective ne retient de Salomon que l'image d'un « Roi Sage ». Il est celui qui a introduit la sagesse dans les Écritures, celui qui inspirera aussi le Nouveau Testament. Influencé par la fille du pharaon dont il fait son épouse principale, il puise ses proverbes aux sources de la morale et des livres sapientiaux égyptiens, introduisant à la cour des scribes qui composent l'aide technique et administrative. Il est l'Avocat, le « Médiateur » de l'humanité (en prônant une justice pour tous ; le fameux « jugement »), le bâtisseur du Temple qu'il veut « universel ». Il est celui qui veut construire une société ouverte sur la transcendance. Mais Salomon, l'Homme-Dieu, n'est aussi qu'un homme. Un homme dépassé par ses propres limites. C'est l'histoire de sa vie qu'il écrit pour l'un de ses fils. celui qu'il aurait eu avec la reine de Saba, celle qu'il surnomme « la reine ensoleillée ». C'est aussi un roman d'initiation, un livre qui s'habite plus qu'il ne se lit.

  • Les poèmes de la première partie de ce recueil relèvent d'une conception spirituelle, voir mystique, de l'alchimie ; une vision somme toute plus spéculative qu'opérative qui appelle avant tout à une ascèse intérieure. C'est en lui-même et en lui seul que l'alchimiste doit transmuer le plomb en or. C'est en travaillant sur lui-même, sur sa "materia prima", en séparant le subtil de l'épais, qu'il parviendra à une régénération spirituelle, au Grand oeuvre.
    Chacun pourra se reconnaître dans la deuxième partie du recueil, nourrit par la Vie, le long cheminement de notre humanité. La poésie ignore le carcéral des mots. C'est un supplément d'âme. Elle nous permet d'aller à l'essence des choses. Il faut lâcher les oiseaux qui dorment dans les mots. libérer le souffle. Être toujours dans ce feu qui brûle. de l'infini dans la limite.

empty