Médecine

  • Vous est-il déjà arrivé de voir quelque chose qui n'était pas vraiment là ? De vous entendre appeler par votre nom dans une maison vide ? D'avoir l'impression que quelqu'un vous suivait puis de vous retourner sur une rue déserte ?

    Une simple fièvre ou la migraine peuvent faire percevoir des lumières colorées ou des visages effrayants. La malvoyance ou la cécité peuvent paradoxalement précipiter dans un monde visuel hallucinatoire. Les sujets endeuillés reçoivent parfois la « visite » réconfortante de l'être cher qui les a quittés.

    Les hallucinations reflètent-elles la structure de nos cerveaux ? En quoi ont-elles influé sur le folklore et l'art ? La capacité d'halluciner constitue-t-elle une facette essentielle de la condition humaine ?
    />

  • « Sacks ira loin s'il cesse d'aller trop loin » : ces mots prophétiques prononcés par un professeur donnent le ton de cette autobiographie.

    Voici l'histoire d'un homme exceptionnel, qui a exploré de multiples domaines avec la même énergie. Au sortir d'une jeunesse obsédée par les motos et la vitesse, il découvre dans un hôpital new-yorkais des patients emprisonnés dans une profonde léthargie dont il va tenter de les faire sortir, expérience bouleversante qu'il racontera dans son livre L'Éveil. Sa voie est alors tracée : tout en explorant les troubles neurologiques les plus étranges et en les décrivant comme des mondes particuliers, il s'appliquera à montrer que chacune de ces manières « anormales » de se comporter, de parler ou de se situer dans l'espace et le temps est profondément humaine... trait qui éclaire notre propre « normalité » sous un jour inattendu.

  • « Nous ne sommes pas seuls au monde » ? il existe d'autres pensées que la nôtre, d'autres façons de faire pour prendre en charge les douleurs de l'existence. « Nous ne sommes pas seuls au monde » ? c'est par cette formule qu'en Afrique de l'Ouest on reconnaît l'action des esprits qui viennent perturber la vie des humains. Dans le cadre d'une psychothérapie, tous les patients doivent être pris en compte, écoutés et aidés comme des témoins et non comme des victimes, à partir de leurs forces et non de leurs faiblesses. Ils sont dès lors tenus pour des experts de leur propre souffrance : toxicomanes, migrants, anciens membres de sectes. deviennent ainsi acteurs de leur thérapie.

  • À travers une série de petites nouvelles neurologiques, Oliver Sacks explore le monde de la vision. On y découvre le récit de cas étonnants : la musicienne qui ne sait plus déchiffrer la musique (et bientôt ne reconnaît plus les objets) ; le romancier qui ne peut plus lire (mais étrangement arrive toujours à écrire) ; sa propre difficulté, à lui, Sacks, de reconnaître les visages après la perte de la vision de l'oeil droit suite à un cancer oculaire, etc.
    Cet ouvrage témoigne de la complexité de la vision et du cerveau tout autant que de la force de la capacité humaine d'adaptation. Il nous montre comment, à partir de la perception, le cerveau organise une vision cohérente et intelligible, comment cette construction peut être perturbée, et comment pourtant, même alors, on peut continuer à vivre, voire explorer des mondes nouveaux.

  • Notre monde de plus en plus toxique induit non seulement un développement de l'hermaphrodisme chez les ours blancs et des changements de sexes des poissons, mais il affecte aussi la reproduction humaine : diminution de l'âge de la puberté chez les filles, développement des malformations génitales, baisse de la qualité du sperme... Si l'inquiétante montée de l'incidence du cancer de l'enfant en Europe (+ 1 % par an depuis 30 ans) commence à être connue, on sait moins que les maladies chroniques menacent l'ensemble de la planète : elles sont une véritable bombe à retardement en Inde et en Chine notamment. Aujourd'hui, 63 décès sur 100 dans le monde sont le fait des maladies chroniques (cardiovasculaires, cancers, maladies respiratoires, diabètes, etc.) contre 37 dus aux maladies infectieuses. La mise à jour du caractère toxique de milliers de molécules diffusées depuis 1945, la découverte récente des « perturbateurs endocriniens » et de leurs effets biologiques et sanitaires, celle de l'importance de l'imprégnation foetale sur la descendance génétique (hérédité des influences environnementales acquises, en rupture avec les certitudes de la génétique du XXe siècle) sont autant d'éléments d'une révolution en cours dans la pensée biomédicale et de la nécessité de nouvelles politiques de santé à l'échelle mondiale. L'OMS qualifiait en 2011 cette épidémie mondiale de maladies chroniques de « catastrophe imminente ». Il est temps de comprendre et d'agir.

  • Le saviez-vous ? Dans la Rome de César et l'Athènes de Périclès, un pénis de petite taille était préféré à un grand, considéré comme vulgaire et affreux. Charlie Chaplin nommait le sien « la huitième merveille du monde ». Pour les Chinois, l'orgasme de la femme était essentiel en vue de procréer... Avec érudition et humour, cet essai nous entraîne dans un étourdissant tour du monde des civilisations pour percer le mystère du bidule de Dieu, objet de tourments et de railleries autant que source de fierté et de plaisir.

  • Cons

    Juan Manuel de Prada

    • Points
    • 14 Avril 2009

    Conçus à l'origine comme un hommage aux célèbres seins de ramon gomez de la serna, ces textes forment un livre insolite et inclassable qui ne manquera pas de susciter des adhésions jubilatoires et des condamnations féroces.
    Ce livre n'est en tout cas pas un manuel d'éducation sexuelle, ni un simple opuscule pornographique, mais plutôt une célébration du corps féminin, une invitation à la jouissance des mots, où l'extravagance le dispute à la délicatesse et l'écriture automatique se fait orfèvrerie du langage. on dégustera ces cons tant pour l'humour de leurs métaphores et leur érotisme que pour le classicisme de leur prose et leur fantaisie scabreuse.
    Les cinquante-huit bijoux ciselés par juan manuel de prada dans la plus fine matière littéraire renouvellent avec éclat un genre qui ne peut se nourrir que de la perfection.

  • Le Kâmasûtra est le plus ancien traité hindou d'amour érotique.
    Composé en sanskrit au cours du IIIe siècle, il expose l'art de vivre amoureux, combinant la recension de tous les aspects imaginables du sexe - pratiques, positions, pharmacopée - et récit romanesque sur la façon de séduire, de conclure un mariage heureux, de rompre, de commettre l'adultère, etc. La présente version établie par Wendy Doniger et Sudhir Kakar offre une lecture claire, vivante et directe.
    Elle est accompagnée de t rois commentaires : extraits du commentaire sanskrit le plus ancien et le plus renommé (XIIIe siècle), commentaire hindi du XXe siècle, et notes des deux traducteurs. L'introduction de Wendy Doniger retrace l'histoire du texte, son accueil en Inde et en Europe, et le situe dans le cadre culturel de l'Inde ancienne.

  • Devenir patiente alors que l'on est soi-même soignante, de surcroît avec des engagements forts, est une expérience empreinte de bon nombre d'interrogations.
    Si la personne est restée la même, les rôles se sont inversés et le regard sur la fonction est dès lors perçu différemment.
    Forte de cette expérience, l'auteure s'engage vers une réflexion, une prise de conscience et donc une remise en cause d'un système devenu obsolète où les personnels de santé perdent leurs repères au bénéfice de la rentabilité.
    Son constat est sans appel : le système de santé est en crise. Les malades ont de plus en plus de difficultés pour se soigner, les personnels soignants souffrent du démantèlement des équipes de soins qui aggravent leurs conditions de travail.
    Des financements pour la santé et l'amélioration de notre système de soins se réduisent à leur plus simple expression, pour l'hôpital mais aussi pour développer et renforcer les actions de prévention et améliorer la qualité de vie.
    C'est cette remise en cause de nos modèles de fonctionnement que l'auteure dénonce dans cet essai, forte d'une grande expérience, elle propose des solutions d'autant que l'enjeu est de taille puisqu'il touche chacun d'entre nous.
    Les solutions existent, elles sont à portées de mains, elles sont liées à la volonté de mettre la politique des soins et donc des moyens de la santé publique au service des patients et non à celui de l'argent Roi.

  • Code de déontologie médicale.
    La naissance, la santé, la maladie, la mort, notre vie est aussi ponctuée de relations avec le médecin. La déontologie médicale nous concerne tous. Le Code de déontologie médicale est ainsi l'un des textes essentiels pour connaîter les valeurs censées guider notre société. De l'abandon du malade au respect de la volonté du malade, en passant par l'acharnement thérapeutique, le certificat de complaisance, le charlatanisme, la clause de conscience, le consentement du malade, les devoirs de confraternité, l'euthanasie, la gratuité des soins, le tact et la mesure des honoraires, l'indépendance du médecin, l'information du malade, la liberté de prescription, les essais de médicaments, le pronostic grave, le refus de soins, la responsabilité du médecin, le secret professionnel, les soins palliatifs et le viol, ce sont la plupart des grandes questions de société qui défilent ici sous l'angle des devoirs du médecin.

  • Cet ouvrage est le premier en langue française exclusivement dédié aux maladies respiratoires du chien et du chat. Il représente la synthèse d'un important travail bibliographique et d'une expérience clinique riche et fournie. Juan Hernandez et Cyrill Poncet sont respectivement spécialistes en médecine interne et en chirurgie. Ils ont su s'entourer d'une douzaine d'experts dans des disciplines de pointe comme la réanimation, la ventilation, la scintigraphie et l'imagerie avancée, afin de faire de ce livre un ouvrage de référence en langue française.
    L'objectif des auteurs est de fournir aux vétérinaires une approche didactique et synthétique de la pneumologie du chien et du chat. Ainsi, le clinicien pressé y trouvera une information pratique et pertinente grâce, par exemple, aux nombreux tableaux et arbres décisionnels. Mais plus largement, les praticiens, les étudiants ou les internes désireux d'en savoir plus, trouveront ici une source exhaustive de données leur permettant de progresser dans cette discipline.
    L'ouvrage est organisé en deux grandes parties : -La première partie aborde les grands syndromes respiratoires sous l'angle clinique. Ainsi, le praticien trouvera un support diagnostique et thérapeutique général face à des situations concrètes. La seconde partie fournit des informations spécifiques sur les maladies respiratoires elles-mêmes, présentées par segments anatomiques (cavités nasales, trachée, bronches, poumon, plèvre, etc.).
    L'ouvrage se referme sur un vade mecum actualisé rappelant les doses des médicaments couramment utilisés en pneumologie canine et féline. Le texte est richement illustré grâce à près de 700 photos ou dessins, et ponctué de nombreux encadrés faisant le point sur des aspects pratiques à bien connaître. Des sections intitulées " un cas en image " ou " technique pas à pas " décrivent, tout en image et commentaires à l'appui, diverses techniques chirurgicales fort utiles pour le praticien.
    Enfin, un index choisi permettra au lecteur de naviguer facilement dans l'ouvrage en fonction de ses besoins.

  • Le nouveau Guide Thérapeutique et Clinique Vétérinaire, résolument pratique, a été repensé pour s'adapter aux situations les plus fréquemment rencontrées dans la pratique clinique quotidienne. Véritable travail d'équipe proposé par des spécialistes dans chaque domaine, cet ouvrage propose les dernières connaissances sur les maladies et leur traitement, mais se veut surtout didactique.
    Nouveautés :
    Plus d'une centaine de photographies ;
    Des encadrés qui soulignent les points importants à retenir, les remarques pertinentes ou les erreurs à ne pas commettre ;
    Des cartouches permettant d'un seul coup d'oeil de visualiser les espèces, la fréquence de l'affection et l'âge des animaux atteints ;
    De nouveaux algorithmes diagnostiques ;
    Une partie thérapeutique remaniée avec des tableaux pratiques reprenant les indications, les contre-indications, les précautions d'emploi ainsi que les posologies et les noms déposés des traitements présentés dans le texte.

    Sans nul doute Le Guide Thérapeutique et Clinique Vétérinaire sera un outil indispensable pour vérifier et compléter ses hypothèses diagnostiques et cliniques, tout en ayant accès rapidement aux informations sur les affections et les traitements disponibles.

    Gilles Bourdoiseau, Alexandra Briend-Marchal, Laurence Dilliere-Lesseur, Juan Hernandez, Veronique Mentre, Audrey Nicolle, Didier Pin, Brigitte Siliart, Véronique Viennet;

empty