Alain Genot

  • Catalogue de la rétrospective Jean-Claude Golvin, qui se tiendra à partir du 15 octobre 2011 au musée départemental Arles antique. Les oeuvres majeures de Jean-Claude Golvin, restaurées, sont ici reproduites avec les couleurs d'origine. Une invitation au voyage et au dépaysement.

  • Après le triomphe obtenu lors du spectacle donné à Lugdunum, la vie a repris son cours pour Vitalis et Tillius au sein de l'école de gladiature d'Arelate.
    Cependant la blessure à la cuisse de vitalis - contractée lors de l'inauguration de l'amphithéâtre d'Arles- le gêne encore et suite aux conseils de la vieille Tertulla, ce dernier doit se rendre à Glanum pour s'y faire soigner.

    De son côté, Neiko est de nouveau sollicité par la corporation des Nautes qui se trouve confrontée à des allégations de fraude à l'Annone (service public chargé de distribuer le blé, géré par le préfet de l'annone), en provenance des autres ports de l'empire...

    La série Arelate revient enfin avec ce nouvel opus qui donne le coup de départ du troisième et dernier cycle de cette saga antique qui est d'ores et déjà une référence en terme de BD sur l'antiquité Romaine.

  • Des images spectaculaires pour découvrir le monde autrement !



    Comment les Romains ont-ils influencé la construction des villes en Gaule conquise ? Quels spectacles étaient joués au théâtre et dans l'amphithéâtre ? Est-ce que l'empereur pouvait vraiment décider de la mise à mort d'un gladiateur en baissant son pouce ?



    Avec ce livre, enfile ta tenue d'archéologue et pars pour un voyage dans le temps. Marche dans les rues des villes, explore les lieux où habitaient les Gallo-Romains, apprends comment ils vivaient au quotidien... Te voilà en Gaule au temps des Romains !



    Au cours de ton voyage dans le temps, survole avec un drone la ville d'Arles, du théâtre antique à l'amphithéâtre en passant par les thermes, et assiste à un combat de gladiateurs.



    EN BONUS Des contenus exclusifs dans une appli GRATUITE !

    1. Télécharge gratuitement l'application SnapPress.

    2. Scanne les pages du livre qui portent le symbole du drone.

    3. Découvre 7 vidéos de la ville d'Arles filmées par un drone et la reconstitution en vidéo d'un combat de gladiateurs.

  • à la fin du premier siècle de notre ère, Vitalis, tailleur de pierre sur le chantier de l'amphithéâtre d'Arles, se voit renvoyer suite à une nouvelle rixe. Le jeune homme, bagarreur, buveur et joueur, doit une grosse somme d'argent à un riche citoyen et son esclave, Hortensis, n'hésitera pas à les menacer, lui et Carmilia, sa femme enceinte. Un engrenage se met inexorablement en branle et rapidement le seul moyen pour rembourser sa dette sera d'accepter la proposition d'Atticus, entraineur de gladiateurs, de devenir l'un d'eux. Commence alors pour notre héros un long entrainement qui le mènera à participer, en tant que gladiateur, à l'inauguration de l'amphithéâtre de la ville, celui-là même qu'il avait participé à construire.
    Coécrite avec un archéologue de métier, la série Arelate, véritable chronique sociale, prend place durant l'antiquité, à Arles. Elle retrace la destinée d'un groupe de personnages à la lumière des découvertes les plus récentes de l'archéologie contemporaine, tentant ainsi de mettre en lumière une antiquité plus réaliste et crédible.
    Chaque ouvrage est accompagné d'un dossier pédagogique qui apporte des éléments d'information sur des objets, des situations que les auteurs ont glissés au fil des pages.

  • Le jeune ami de Vitalis, Neiko, qui rêve de devenir marin, remonte le Rhône vers Lyon sur un chaland halé par des esclaves et c'est loin d'être aussi exaltant que ce qu'il avait pu imaginer, même si le fleuve peut se révéler bien plus traître qu'il n'y parait. Après avoir livré sa cargaison de vin, Neiko doit retrouver Caecilia, avec qui il va se fiancer lors d'une cérémonie organisée par son père. À cette occasion et par le plus grand des hasards, il va se retrouver nez à nez avec Carmilia, l'ex-femme de Vitalis.
    De son côté, le jeune gladiateur poursuit son entraînement tout en tentant de résoudre le mystère entourant le meurtre de son ami et mentor Atticus. Il tente également de retrouver la trace de sa femme et de son enfant en faisant appel à un enquêteur ami, en vain. Tout aussi vaines sont les tentatives de la jolie Alfia de s'attirer les faveurs du jeune homme.
    Coécrite avec un archéologue de métier, la série Arelate, véritable chronique sociale, prend place durant l'antiquité, à Arles. Elle retrace la destinée d'un groupe de personnages à la lumière des découvertes les plus récentes de l'archéologie contemporaine, tentant ainsi de mettre en lumière une antiquité plus réaliste et crédible. Chaque ouvrage est accompagné d'un dossier pédagogique qui apporte des éléments d'information sur des objets, des situations que les auteurs ont glissés au fil des pages.

  • Hortensis, n'est pas à une escroquerie près mais il faut parfois éviter de jouer à ce jeu-là avec certaines personnes. En payant de la marchandise avec de la fausse monnaie, il attire sur lui et sur son moule à frapper la monnaie l'attention de Crassus, un trafiquant notoire de la cité d'Arelate. Ces deux-là vont jouer au chat et à la souris et rien ne dit que l'affranchi de Caius Boronus s'en sorte indemne cette fois-ci.
    Grâce à Neiko, Vitalis va apprendre que Carmilia, son ex-femme, se trouve dans la cité de Lugdunum. Ce n'est cependant pas cette nouvelle qui va emplir de joie la belle Alfia qui voit ainsi le jeune homme s'éloigner plus encore d'elle. Reste cependant encore à Vitalis à trouver un moyen pour rejoindre Lugdunum alors qu'il n'est officiellement pas retenu pour participer au spectacle qui aura lieu là-bas et pour lequel son maître a été sollicité. Mais c'est sans compter sur le dévouement de son ami Tillius.
    Tibérius et la corporation des nautes se lancent eux aussi dans une vaste escroquerie avec le soutien des autres corporations du fleuve. Ils ne vont pas hésiter à incendier les domus de leurs concitoyens, au risque de ravager la ville, pour arriver à leurs fins !

  • Tandis que la cité d'Arelate panse ses plaies suite au terrible incendie qui a touché le quartier portuaire, Vitalis, grâce au sacrifice de son ami Tillius, est en route pour Lugdunum où il espère retrouver sa douce Carmilia. Dans l'ombre de la cité Arlésienne, les commanditaires de ces destructions peaufinent leur plan d'action, faisant place nette pour que rien ni personne n'interfère avec leur objectif. Quand à Hortensis, il n'a pas d'autre choix que de trouver une solution au conflit qui l'oppose à son ennemi intime Crassus.

  • Cette histoire se déroule durant une antiquité romaine qui est la plus proche de la réalité historique. Notre idée n'est pas, contrairement aux séries existantes, de traiter de la grande Histoire, mais de plonger le lecteur dans l'ambiance quotidienne d'une cité antique. Le double regard d'un auteur professionnel et d'un spécialiste de l'antiquité nous a permis d'élaborer une véritable histoire.

    « Arelate » ne se veut pas un livre pédagogique. Il s'agit avant tout d'une histoire, d'une tranche de vie que tout un chacun, spécialiste ou non de l'antiquité, peut lire et savourer. Cependant, tout l'arrière plan se veut d'une grande rigueur scientifique. Les éléments du décor correspondent tous à l'état de nos connaissances sur le monde romain : chaussures, vêtements, architectures, relations sociales... tout l'arrière plan est le plus réaliste possible. Nous avons ainsi intégré, au fil des cases, des éléments découverts lors de fouilles archéologiques réalisées à Arles. Le livre comprendra d'ailleurs un « cahier pédagogique » qui présentera certains objets découverts sur le territoire d'Arles et représentés dans la BD.

  • Cette histoire se déroule durant une antiquité romaine qui est la plus proche de la réalité historique. Notre idée n'est pas, contrairement aux séries existantes, de traiter de la grande Histoire, mais de plonger le lecteur dans l'ambiance quotidienne d'une cité antique. Le double regard d'un auteur professionnel et d'un spécialiste de l'antiquité nous a permis d'élaborer une véritable histoire.

    « Arelate » ne se veut pas un livre pédagogique. Il s'agit avant tout d'une histoire, d'une tranche de vie que tout un chacun, spécialiste ou non de l'antiquité, peut lire et savourer. Cependant, tout l'arrière plan se veut d'une grande rigueur scientifique. Les éléments du décor correspondent tous à l'état de nos connaissances sur le monde romain : chaussures, vêtements, architectures, relations sociales... tout l'arrière plan est le plus réaliste possible. Nous avons ainsi intégré, au fil des cases, des éléments découverts lors de fouilles archéologiques réalisées à Arles. Le livre comprendra d'ailleurs un « cahier pédagogique » qui présentera certains objets découverts sur le territoire d'Arles et représentés dans la BD.

  • Vitalis, jeune citoyen marié à la belle Carmilia, enceinte, est l'un des nombreux tailleurs de pierre qui travaillent sur le chantier de l'amphithéâtre. Doté d'un fort caractère et d'un certain penchant pour les jeux de hasard, Vitalis est sur la corde raide. Il doit déjà une énorme somme d'argent à Caius Boronus, riche citoyen dont il est l'un des nombreux clients.
    Malheureusement pour lui, suite à un nouveau dérapage sur le chantier, il est renvoyé de celui-ci.
    Couvert de dettes et précédé par sa réputation de joueur et de bagarreur, il n'arrive pas à retrouver de travail dans la cité.
    Durant ses tribulations dans la ville, il va croiser a plusieurs reprise des individus tels que le jeune Neiko, adolescent qui ne rêve que d'une chose, naviguer ou bien encore l'énigmatique Atticus.

    Commence alors pour Vitalis une longue quête qui va le pousser, au hasard des rencontres, à prendre la décision extrême de se vendre comme gladiateur au laniste Olympus pour solder cette dette et offrir un avenir moins incertain à sa famille, devenant ainsi un auctoratus.

empty