Les mots & les choses - LITTERATURE - Rencontre avec Joseph INCARDONA

Google Agenda Voir les informations de la librairie

Le 29 septembre 2022 de 19h00 à 22h00

30 rue de Meudon 92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Joseph Incardona a 53 ans, il est suisse d’origine italienne, auteur d’une douzaine de romans, scénariste, dramaturge et réalisateur (un longmétrageen 2013 et un deuxième en préparation). Ses derniers livres, Derrière les panneaux, il y a des hommes (Finitude, 2015), Grand Prix de littérature policière, Chaleur (Finitude, 2017), Prix du polar romand, et La Soustraction des possibles (Finitude, 2020), Prix Relay, connaissent un succès croissant, tant critique que public.

 

Après La Soustraction des possibles, Joseph Incardona quitte les riches demeures des banquiers genevois pour le mobile-home d’une mère célibataire près de l’Atlantique. Anna vend des poulets rôtis sur les marchés pour assurer l’essentiel pour Léo, son fils. Le superflu, ils s’en passent. La liberté, la nature, les vagues à surfer, ça ne s’achète pas.
Mais quand Anna perd son camion-rôtissoire dans un accident, les dettes s’accumulent. Il faut trouver de l’argent... Il y aurait bien ce jeu télévisé dont tout le monde parle, auquel Léo incite sa mère à s’inscrire, d’autant qu’il se déroulera dans une station balnéaire près de chez eux. Gagner les 50000€ signifierait la fin des soucis. Pourtant Anna refuse, elle n’est pas prête à vendre son âme dans ce jeu absurde dont la seule règle consiste à toucher une voiture et à ne plus la lâcher. Mais, alors que toutes les portes se ferment, a-t-elle vraiment le choix ?


Comme souvent chez Joseph Incardona, l’anecdotique – le Jeu – est le révélateur de luttes de pouvoir aussi féroces que souterraines, dans lesquelles politiques, médias et grandes entreprises se partagent nos vies et nos porte-monnaie. Dans Les Corps solides, la télévision publique se retrouve aux ordres d’un grand patron de l’automobile, et ni la présidente de la République, ni les mouvements écologistes, ne peuvent contrer son lobbying.

Dans ce roman social version Incardona, candidats de téléréalité cupides ou assoiffés de gloire, présentateur à la célébrité déclinante, sponsors cyniques, élus impuissants, forment une galerie de portraits grinçants. Et face à eux, se dresse Anna, une femme fière, solide et indépendante, prête à se battre pour préserver son fils et son idéal de vie. Il suffit parfois d’un grain de sable pour gripper la machine, d’une candidate qui cesse de jouer le jeu...

empty